Sur les chemins noirs

Sur les chemins noirs

L 2015_1503 copie_DxO copie
time 22 h 00 min

25 juillet 2017

055- 509_DxO copie
055- 392_DxO copie
055- 294_DxO copie
506-017_DxO copie

« Ce voyage était né d’une chute. Mon arrivée consistait à m’approcher des parapets pour y solder mes comptes et oublier les infortunes. Désormais s’ouvraient de nouveaux chemins noirs : ceux que je devais inventer, hors du 25000°. »

Comment réentendre les sentations, retrouver la sensualité d’un corps déchiré ?
Dans son roman autobiographique Sur les chemins noirs Sylvain Tesson décrit chaque étape du recou- vrement des sensations et d’un corps qui se reconstruit, se redécouvre. Ce parcours initatique à travers la France de traverse et “la campagne du silence” lui permet d’emmener le lecteur dans son intimité, sur ses chemins noirs.

J’ai décidé de faire de ce texte une partition à deux voix et deux corps. La présence et l’intensité physique que dégagent Thibaut Corrion et Victor Pontecorvo sur un plateau me permettent de travailler sur cette dualité “corps cassé” / “corps en reconversion” tout en respectant l’écriture de Sylvain Tesson. La perfor- mance ici sera la marche et le baume guérisseur qu’elle représente.

La poésie du rapport qu’a Sylvain Tesson à la nature, puissance indépendante, sera parfaitement illustrée par les photos de Eric Sanger-Monteros. Sa démarche : restituer les harmonies fugitives de l’espace. Ces photos constitueront la construction scénographique où évolueront les comédiens.

COLLECTE DE DONS À LA CRÉATION SUR HELLOASSO : LIEN